Interview de Quentin, étudiant à Malte

Publié le : par

Aujourd’hui, nous recevons sur notre blog Quentin, un étudiant français actuellement en stage dans une école d’anglais à Malte, Elanguest (à St Julians pour être plus précise !). Quentin a tenu à nous faire partager un peu de sa vie et de son expérience à Malte. Il va nous donner tous ses bons plans et nous parler un peu de cette île, chère son cœur.

– Bonjour Quentin ! Dis nous quelques mots sur toi : qui es tu ? d’où viens tu ?
Bonjour, j’ai 21 ans, je suis né à Grenoble en Isère et y est toujours vécu jusqu’à mon départ pour Malte. Passionné par tout ce qui touche à la création (photo, vidéo …), j’y ai fait et y continue mes études de marketing. Je suis actuellement en troisième année et c’est dans le cadre de celle-ci que je suis parti en stage dans un pays anglophone : Malte.

– Depuis combien de temps habites-tu à Malte et pourquoi avoir choisi Malte ? Tu aurais pu choisir une grande ville comme Londres ou Oxford qui sont quand même beaucoup plus animées quand on est étudiant…
Je suis arrivé à Malte le 4 avril 2013 et vis ici depuis cette date. Pourquoi avoir choisi Malte ? En toute honnêteté voilà mon raisonnement (celui que beaucoup d’étudiants font aussi).
Tout d’abord, je devais réaliser un stage d’une durée de 4 mois dans un pays anglophone, ainsi le choix de destination est assez restreint : Royaume-Unis, USA, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et quelques autres pays… et Malte !
Le problème de toutes les autres destinations réside dans le fait qu’elles sont particulièrement onéreuses, même l’Angleterre et ces grandes villes : Londres et Oxford sont extrêmement chères (loyer, transport, nourriture…) Et je parle en connaissance de cause puisse que j’ai eu la chance d’y aller en juin 2012 pour une dizaine de jours durant lesquels j’ai rendu visite et séjourné chez des amis en stage là-bas. Dans ce sens, Malte présente déjà son premier avantage : un faible cout ! Le billet d’avion sera certes légèrement plus cher que pour le Royaume-Unis mais prit à l’avance  on s’en sort très bien, de plus les loyers ici sont LARGEMENT moins chers. Enfin, au plus grand plaisir des étudiants ici : les sorties sont sensiblement moins couteuses qu’ailleurs !
Enfin ce qui m’a aussi fait choisir Malte est la période du stage et le climat. Commençant début avril et finissant début aout je souhaitais aussiSliemapouvoir profiter du printemps et de l’été, être en quelque s sortes « en vacances » le week-end car le mois d’aout sera consacré à la recherche d’un job étudiant. Je remercie donc le climat méditerranéen, depuis le mois d’avril je peux me baigner et profiter des plages tous les week-end (il n’a plu que 2 voir 3 fois) et je ne pense pas qu’on puisse en dire autant en Angleterre.
Et pour ce qui est de l’animation, il y a énormément d’étrangers ici, qui viennent notamment étudier dans des écoles de langues, ce qui rend la vie très animée que ce soit dans les quartiers des bars et boites nuits ou sur les plages.

 – Parle-nous un peu de ta vie là bas, de ton école… Je sais que tu y tiens 🙂
Avant de parler de mon école je vous avouerai que je ne devais initialement pas y réaliser mon stage. En effet, ayant effectué mes recherches par internet et mail j’avais trouvé un stage pour faire du marketing dans un bar/restaurant au bord de la mer. Il s’est avéré que si j’y étais resté je n’aurais été « que » barman pendant 4 mois, difficile ensuite d’être diplômé et de réaliser un mémoire de stage. C’est pourquoi grâce à des amis j’ai réussi à changer de stage au bout d’une semaine et entrer à Elanguest, une école de langue fondée en 1991 pour laquelle je réalise aujourd’hui du marketing. Et c’est un plaisir, il y règne une très bonne ambiance, j’ai pu y suivre des cours, offerts dans le cadre de mon stage, pendant 1 mois ! Les relations y sont très bonnes et familières, c’est une école dont le but premier est d’enseigner l’anglais et non pas faire un maximum de profit, qui cherche et arrive à personnaliser le contact avec les étudiants. Ce qui rend mon travail ici valorisant et stimulant.

Pour ce qui est de la vie, mon stage me prend environ 37 heures par semaine mais finissant à 16 heures tous les jours je peux profiter de la plage en fin d’après-midi, aller me balader en ville ou boire un verre avec des amis profitant d’une terrasse ensoleillée à regarder le temps passer. Le week-end les activités ne manquent pas : plongée, jet-ski, pédalo, paddle, randonnée… Et je me rends souvent sur des belles plages de sable aux eaux bleues turquoises ou dans des criques abritées mais tout autant somptueuses. Bref cette vie méditerranéenne me plait, au bord de l’eau, le stress est loin et le temps passe beaucoup plus vite quand on se sent bien.

Tu pourrais nous donner des bons plans pour nos lecteurs : des excursions, des bons restaurants, des monuments à ne surtout pas manquer…

Je dirais que cela dépend certains vont ce montrer extrêmement accueillant et chaleureux. À titre d’exemple nous étions parti en randonnée à 7, rejoignant un petit village en fin de journée, épuisé après des heures de marche, afin de prendre le bus pour rentrer. Il s’est avéré que l’arrêt de bus était « out of service » pour encore plusieurs semaines… Nous nous sommes donc rendu dans le seul bar/restaurant du village et le propriétaire a accepté, sans rien demander d’autre que de patienter une demi-heure qu’il est fini sont service, de nous déposer tous les 7 dans la ville la plus proche afin que nous puissions prendre le bus. Un exemple marquant de la gentillesse de certains.
Dans le sens inverse, alors qu’à plusieurs nous souhaitions monter dans un bus, le chauffeur nous a clairement refusé l’accès, prétextant que son bus était plein (alors qu’il ne l’était pas) et ajoutant « french don’t come ».
Mais sachez qu’en général, les gens sont accueillants ayant l’habitude de voir des étrangers sur leur île, cela fait parti du « décors ».

– Ton principal coup de cœur, le « truc » immanquable » si on vient en vacances à Malte ?
Ah les bons plans à Malte ! Le premier bon plan que je donnerai : sachez que les prix sont facilement négociables, dans les marchés, pour des balades en bateau, en taxi … N’hésitez donc surtout pas c’est « monnaie » courante ici !
Les excursions que je conseillerai :
la Riviera Beach, une plage de sable roux au nord ouest de l’île dans une baie protégée. Lorsque le vent souffle un peu à l’intérieure on peut s’amuser dans les vagues et on retrouve un peu l’atmosphère des landes et la côte atlantique, d’ailleurs la dernière fois que je m’y suis rendu certains surfaient ces vagues ! Cette sortie ne coute que le prix du ticket de bus soit 2,6€
RivieraBeach
la Golden Bay, juste à côté de Riviera Beach. Cette plage de sable blanc à l’eau turquoise est un lieu mythique de Malte et pour encore mieux l’apprécier je vous conseille de louer un paddle (s’apparente à une planche de surf mais qu’on utilise debout avec une rame, ce qui permet de se balader tranquillement le long de la côte
☼ Mdina, « la cité silencieuse » surplombant l’île, ancienne capitale de Malte, cette cité fortifiée nous emmène dans son enceinte à une autre époque et confirme dés les premiers pas sont surnom, c’est le calme absolue : un endroit à voir et gratuit ! Et vous pourrez admirer la vue depuis la terrasse du Fontanella connu pour ses délicieux gâteaux
Mdina
 La Valette, une architecture ancienne, des petites ruelles pavées, un port somptueux, des monuments à tous les coins de rues (la ville fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO !) Évidemment, la capitale de Malte est à voir et revoir !
☼  le blue lagoon : un des plus beau endroit de l’archipel, qui mérite bien son nom et au moins une visite (même si il n’est pas rare que beaucoup de touristes si rendent ce qui lui fasse perdre un peu de son charme). On s’y rend en ferry, speedboat ou dans le cadre d’un « tour » sur des bateaux qui proposent des balades dans l’archipel.
Blue lagoon

– A la fin de tes études, tu envisages de rester là bas ou de revenir en France ?
Je compte rentrer en France car aussi belle soit la vie ici, Malte est une petite île et je ne me vois pas y rester non plus. Mais cette vie me manquera terriblement, c’est une expérience unique et fabuleuse que de vivre ici au rythme du soleil et de la mer dans une sorte de bulle méditerranéenne bien loin de la France et du reste du monde…

 – Un dernier mot pour nos lecteurs ?
Thank you for this interview, it was a real pleasure to share this life experience. Wishing you to visit Malta at least once in your life if you can, alone, with friends or your family.

Un grand merci à Quentin d’avoir pris un peu de son temps pour nous répondre et à qui on souhaite un très bonne continuation dans ses études ! Et si vous souhaitez découvrir cette petite île de Méditerrannée, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *