Interview de Cranemou, une maman voyageuse

Publié le : par

Notre invitée du jour, la blogueuse Cranemou va nous en dire un peu plus sur le sujet en répondant à notre interview.

– Chère Cranemou, peux tu nous dresser un rapide portrait de toi ? Qui es-tu ? d’où viens-tu ?
 Je m’appelle (en vrai) Natacha et j’ai passé la trentaine sans en avoir l’impression. Je suis maman d’un greffon mâle de 8 ans et d’un Scotch femelle de 3 ans « émi ». Bloggeuse multitâche (maman, lyonnaise, lifestyle) , j’essaie d’être divertissante, parce que ce que j’aime par dessus tout, c’est de bien rire, pour bien vivre.

– Parle-nous un peu de ton sujet fétiche : les enfants !
 Les enfants ont un petit côté magique. Rien de ce qui nous parait important à nous, adultes, ne les atteint. J’ai cherché à garder un maximum cet esprit mais il s’effrite avec les années. Alors, regarder mes enfants, m’en inspirer, les raconter, c’est une belle solution pour échapper au « vrai » quotidien. Pour le rendre drôle, toujours, pour percer des abcès qui n’auront pas encore le temps de se former. Les enfants savent rire. Ils me rappellent chaque jour à quel point c’est important de savoir rester léger.

– Est- ce que tu as déjà connu des galères lors d’un voyage avec N°1 et Clapiotte ?
Hahahha (rires), oui, triple oui piqué. Le mieux, c’est d’aller lire l’histoire ici, c’est beaucoup plus explicite. Sinon, j’ai beaucoup voyagé seule avec eux. En avion donc et aussi en train. J’ai surtout galéré à me faire aider. 2 enfants, une poussette, un gros sac à dos, une grosse valise, c’est carrément ingérable seule. J’ai trouvé l’astuce : tout laissé sur le quai et aller installer mes enfants. En général, mon bordel a eu le temps de saouler les gens qui ont bien pris soin de les rentrer au moins dans le wagon, voire de mes les mettre carrément dans les compartiments prévus. Et quand je suis seule en voyage, je file toujours un coup de main aux parents en retour.
shutterstock_127813148

– Quels conseils nous donnerais-tu avant de partir ?
Briefer les enfants. Si on oublie un truc, ce n’est jamais trop grave (à part les traitements, les doudous et deux trois indispensables). Par contre, passer 2, 3, 8 heures de trajet avec des enfants excités, en colère ou autre, c’est l’enfer.
Je raconte toujours le déroulement du voyage aux enfants avant de partir, quitte à le faire plusieurs fois. On se met d’accord : « on va faire la queue pour poser les valises, après, on va devoir attendre, on va s’assoir, on fera un pique nique et après une sieste. Avec doudou, ce sera chouette ! Et tu pourras faire ceci ou cela pendant le trajet, etc, etc… » Peu importe le déroulement qu’on imagine, ça ne se passera pas exactement comme ça, mais jusque là, ça les rassure beaucoup de savoir ce que prévois cette folle journée. Et ça évite certaines crises de nerf aussi. Des deux côtés !

– Comment éviter les 15 boîtes de Polly Pocket, 4 boîtes de jeux de société, 174 livres de coloriages, 4 doudous et j’en passe quand on est limité par le poids des bagages ?
Les enfants ont chacun un petit sac. Ils y mettent ce qu’ils veulent en plus de leur doudou/sucette/biberon. Ce qui dépasse ne part pas. Aucun compromis (à part les feutres et crayons gras qui, eux, restent dans MON sac).

shutterstock_92215372

– Et sur place ?
Ça dépend où on est. A la montagne, les petits jouets du sac suffisent largement. A la mer, si on a une location, on trouvera bien un seau et deux pelles. En vacances, on se rend compte qu’ils n’ont pas besoin de 1000 jouets. Les activités suffisent bien largement.

– Ton meilleur souvenir de voyage ?
Quand une vieille dame, à la fin du voyage, m’a caressé la joue en me disant que je devais être une bien bonne mère pour avoir des enfants aussi bien élevés. C’est bête, mais j’en aurai pleuré, après 5h de trajet. On se fout une pression de dingue pour ne pas déranger, pour être « parfaite » et au final, on a souvent seulement les reproches. Alors merci Madame !
shutterstock_96250247

– Tony et toi, où avez-vous prévu de partir en famille cet été ?
Oui. On fait une semaine avec un autre couple et enfants (une grande première), puis montagne puis plage (ou l’inverse, on verra). Les trajets se feront en voiture, ce que je déteste le plus : j’ai peur, déjà, et surtout, surtout, mon fils ne supporte pas et est toujours malade… bonheur !

Un très grand merci à Cranemou de nous avoir accordé un petit bout de son temps. Vous pouvez retrouver toutes les infos de cette maman bloggeuse sur http://www.cranemou.com/

5 commentaires

  1. Hey. I was thinking of adding a website link back to your website since both of our websites are primarily based around the same niche. Would you prefer I link to you using your site address: %BLOGURL% or blog title: %BLOGTITLE%. Please let me know at your earliest convenience. Thanks alot 🙂

  2. It’s a pity you don’t have a donate button! I’d without a
    doubt donate to this brilliant blog! I guess for now i’ll settle for
    bookmarking and adding your RSS feed to my Google account.
    I look forward to brand new updates and will share this blog with my Facebook group.
    Chat soon!

  3. Laand in Singapore and reach your hotel, Plaan your days accordingly too create sure most
    for this placces arre covered. Feet tgat have been in shoe all day
    will naturaply collect airborne dirt and dust.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *